Bienvenue à la Caisse Desjardins de Gatineau. Coopérative financière avec plus de 75 ans d'expertise!

Lundi au samedi

655, boul. Saint-René Ouest

819-568-5368

Gestion de patrimoine

Avec la Caisse Desjardins de Gatineau, une bonne gestion du patrimoine vous permet notamment de :

  • Payer moins d’impôt
  • Planifier votre retraite
  • Protéger l’actif familial
  • Bien investir dans les études de vos enfants
  • Gérer vos avoirs à la retraite
  • Planifier le transfert de votre entreprise
  • Planifier votre succession
Gestion de patrimoine

Afin de profiter du taux d’imposition le plus bas, certains procédés vous permettent de fractionner votre revenu avec les membres de votre famille.
Ceci vous intéressera surtout si votre revenu est nettement supérieur à celui de votre conjoint (légal ou de fait).
Le fractionnement peut se faire pendant votre vie active et à la retraite. Il existe plusieurs procédés de fractionnement :

  • cotiser au REER de votre conjoint
  • accorder à votre conjoint un prêt au taux prescrit qu’il pourra investir dans le produit de placement de son choix
  • faire un don à votre enfant majeur

Identifiez vos projets de retraite :

  • voyages
  • bénévolat et engagement communautaire
  • études
  • sports et loisirs
  • déménagement (ex. : « condominium », résidence de personnes âgées, chalet)
  • seconde carrière, consultation ou travail à temps partiel

Ne sous-estimez pas certains événements :

  • Durée de votre retraite : celle-ci peut s’échelonner sur 15, 20 ou même 30 ans, dépendamment de votre état de santé et de vos antécédents familiaux.
  • Santé : préservez votre capacité de réaliser vos projets en vous protégeant des imprévus (ex. : maladies graves, hébergement pour des soins de longue durée, soins à domicile, cliniques privées).
  • Rendement de vos placements : mettez votre actif à l’abri de l’inflation et des fluctuations des marchés.
  • Votre conjoint : identifiez comment son mode de vie et ses propres incertitudes influeront sur votre planification.

Le travail et une bonne planification vous permettent de mener la vie telle que vous l’aviez dessinée, entouré de vos proches. Aujourd’hui libre de choisir votre style de vie, vous désirez offrir cette même liberté à vos proches.

Pour augmenter la valeur de votre patrimoine
Vous avez prévu léguer un héritage grâce à une stratégie d’investissement efficace, mais savez-vous que d’y intégrer une stratégie de protection vous permettrait d’augmenter la valeur transférable de votre patrimoine ?

L’offre combinée Bonification du patrimoine vous permet de protéger votre patrimoine et même d’en augmenter la valeur en léguant à vos proches une somme importante qui leur sera versée libre d’impôt à votre décès.

Conseils personnalisés
Cette stratégie vous permet de profiter du partenariat entre votre conseiller en Gestion de patrimoine et un conseiller en sécurité financière?*? de Desjardins Assurances. Ensemble, ils sauront vous proposer l’offre combinée qui convient le mieux à votre situation et à vos projets financiers.

* Employé de Desjardins Sécurité financière, cabinet de services financiers. Desjardins Assurances réfère à Desjardins Sécurité financière, compagnie d’assurance vie.

Estimez le coût potentiel des études postsecondaires de vos enfants en considérant :

  • le programme d’enseignement (technique ou universitaire)
  • l’inscription à un cégep public ou privé
  • le lieu d’études (au Québec, dans une autre province canadienne ou à l’étranger)
  • le domicile pendant les études (ex. : résidence universitaire ou appartement)
  • la profession vers laquelle il pourrait s’orienter
  • les revenus provenant d’un travail à temps partiel

Utilisez le simulateur d’épargne-études Desjardins pour déterminer le montant à investir.

Chaque année, révisez votre plan de retraite en fonction des changements survenus dans votre vie :

  • Facteurs personnels
    • Style de vie différent de celui planifié
    • Séparation ou divorce
    • Décès prématuré du conjoint
    • Maladie grave
    • Perte d’autonomie
    • Augmentation des coûts liés à la santé et aux médicaments
    • Hébergement en résidence spécialisée
  • Facteurs financiers
    • Faible rendement des placements garantis et des titres boursiers ou obligataires
    • Forte volatilité des marchés
    • Érosion de votre pouvoir d’achat due à l’inflation

Ajustez chaque année votre budget de retraite

  • Variation de vos sources de revenus
    • Régime de pension de votre ancien employeur
    • Régimes gouvernementaux
    • Avoirs personnels (REER, FERR, FRV, CELI, placements non enregistrés)
    • Loyers de votre immeuble locatif
    • Rémunération (travail à temps partiel, consultation ou autres)
  • Dépenses imprévues
    • Soins de santé complémentaires (ex. : orthèses, thérapeutes, etc.)
    • Hébergement spécialisé
    • Augmentation du coût des soins de santé (ex. : médicaments)
    • Impôt sur votre rémunération ou sur les revenus provenant du FERR ou du FRV
  • Si vous avez un conjoint, produisez un budget qui en tient compte.

Entre le moment où vous décidez du transfert de votre entreprise et sa réalisation concrète, plusieurs années peuvent s’écouler. Cet exercice complexe exige une vision qui tient compte de vos aspirations, des besoins de votre famille et de la croissance de votre entreprise.

Identifiez vos motivations :

  • Réduire le stress
  • Partir à la retraite
  • Disposer d’un capital ou d’un revenu de retraite
  • Permettre à vos enfants de prendre la relève

Évaluez l’intérêt de votre entourage (enfants, employés, associés ou même concurrents) à prendre la relève. Choisissez votre avenir :

  • Prendre une retraite complète
  • Rester actif dans l’entreprise comme consultant, coach ou conseiller

Analysez vos préoccupations :

  • Obtenir un prix correspondant à la juste valeur de votre entreprise
  • Atténuer l’impact fiscal de la vente ou de votre décès prématuré
  • Contribuer au bien-être de vos employés
  • Viser la survie de l’entreprise
  • Maintenir l’entreprise dans le patrimoine familial
  • Préserver l’harmonie familiale

Une succession, ça se planifie!

Planification successorale, un terme qui semble bien terrifiant, mais qui est tout simple, en fait. Il s’agit simplement de réfléchir et de prévoir. Outre le fait de mener votre vie comme vous l’entendez, vous devez également penser aux autres, soit à vos proches, à votre succession. Qui héritera de votre patrimoine? Vous y avez pensé?

La mort entraîne beaucoup plus qu’un bouleversement de la vie. Cela implique une réalité fiscale qu’il faut prévoir et peut-être même, déjouer. La planification successorale ne comporte donc pas seulement un aspect « décès ». En effet, il faut, de même, échafauder une stratégie fiscale, ne serait-ce que pour faire en sorte que vos héritiers aient la vie plus facile à votre départ.

Planification successorale : des solutions adaptées!

Desjardins pense à vous! En effet, les caisses vous offrent plusieurs services reliés à la succession par l’entremise de conseillers compétents et formés et de solutions adaptées à votre réalité.

En premier lieu, découvrez le service d’accompagnement à la planification successorale. Il est doté d’un service téléphonique d’assistance succession. Vous aurez ainsi accès à des jurisconsultes en plus de renseignements juridiques, comme la terminologie. Au besoin, on vous dirigera vers une fondation communautaire (dons de legs). De plus, vous aurez droit à une trousse d’information complète, incluant des références Web.

Si votre succession est complexe, il faut planifier et bien se faire accompagner par un expert de votre caisse.

Planification successorale et fiscalité

Dans votre transfert de patrimoine, il faut aussi penser à la fiscalité. Parce que même à votre décès, vous devez déclarer vos revenus… et bien plus! Apparemment, il faut faire part de vos revenus d’emploi et de vos placements (intérêts + dividendes). Comme l’aspect fiscal d’une succession peut devenir fort compliqué, il est conseillé de communiquer avec un conseiller de la Caisse de Gatineau pour vous faire expliquer le concept. Il pourra également vous présenter les mesures qui existent pour réduire les conséquences fiscales d’un décès.

BON À SAVOIR : il est possible d’augmenter la valeur de votre patrimoine, mais il faut agir maintenant! En effet, l’offre combinée Bonification du patrimoine vous permet de protéger votre patrimoine et même d’en augmenter la valeur en léguant à vos proches une somme importante qui leur sera versée libre d’impôt à votre décès.

Qu’est-ce qu’une planification successorale sans testament?

Ce document, même dans sa plus simple expression, s’avère être un acteur de premier plan dans votre transfert de patrimoine. Parce qu’en son absence, tous vos biens seront répartis selon la loi. Ce qui veut dire que votre conjoint de fait ne profitera aucunement de vos avoirs, comme vous l’auriez peut-être désiré. D’autres conséquences négatives accompagnent cette situation. Communiquez avec un conseiller de la Caisse de Gatineau pour en savoir plus.

La fiducie s’applique-t-elle à votre situation?

Vous avez des enfants d’une autre union? Vous désirez assurer la sécurité d’un bénéficiaire? Vous devez être nommé administrateur des biens d’autrui pour une période déterminée? Une fiducie est tout indiquée dans ces cas. Parce que la fiducie constitue, en fait, un patrimoine distinct (du constituant et des bénéficiaires). Communiquez avec votre conseiller pour connaître les différentes sortes de fiducies.

Autres solutions pour planifier sa succession

Faire un don (ou un legs), c’est noble, ça comporte des allégements fiscaux et ça fait du bien au moral. C’est pourquoi de plus en plus de gens optent pour cette solution et l’incluent dans leur planification successorale. Cependant, pour ce faire, ça vous prend une stratégie fiscale adaptée, laquelle pourra vous être expliquée par votre conseiller financier.

L’assurance vie demeure, de nos jours, une solution privilégiée dans la planification successorale. On peut l’utiliser ne serait-ce que pour payer la dette engendrée par les impôts lors du décès.

Méthode de planification fiscale permettant de fixer la valeur des actions d’une entreprise incorporée, le gel fiscal est davantage indiqué pour les actionnaires. Cette solution s’applique par le transfert d’une plus-value future des actions aux successeurs choisis, et ce, à un moment précis.

Finalement, mais non le moindre, le mandat en cas d’inaptitude constitue un autre indispensable dans toute trousse successorale. La procuration vise surtout à permettre à une tierce personne de gérer vos biens, bref, à agir en votre nom en cas de maladie ou d’invalidité. Vous ne pouvez prévoir ce genre d’événement, mais au moins, prévoyez qui s’occupera de vous si ça arrive!

 

Vous avez envie d’en savoir plus sur la gestion du patrimoine? Commencez par lire cet article, puis communiquez avec un de nos conseillers!