Pas de commentaire

Lorsque vient le temps de souscrire à une première hypothèque, d’effectuer un renouvellement ou encore de faire un refinancement hypothécaire, il revient au propriétaire de faire le choix entre un terme à taux variable ou un terme à taux fixe. Mais encore faut-il en comprendre les différences et afin de bien saisir laquelle des deux options convient le plus à ses besoins.

Pour certaines personnes, choisir entre l’hypothèque à taux fixe et celui à taux variable demandera beaucoup de réflexion. C’est pourquoi beaucoup de propriétaires se tournent vers un conseiller en finances personnelles afin de les aider à prendre une décision éclairée. Voici donc, les grandes différences entre ces deux types de taux. 

Les taux variables

Pour certains propriétaires, il peut être insécurisant de choisir une hypothèque à taux variable en raison des possibilités de devoir composer avec des hausses de taux d’intérêt en cours de terme. Bien que cela soit une possibilité, souscrire à une telle hypothèque ne comporte pas que des risques et présente même plusieurs avantages.

 

En choisissant une hypothèque à taux variable :

 

  • Vos versements hypothécaires sont établis pour le terme. Ainsi, même si le taux d’intérêt fluctue en raison d’un changement du taux directeur par la Banque du Canada au cours de cette période, le montant de vos versements reste identique.

 

  • Si les taux baissent, une part plus importante de votre versement est attribuée au capital. De cette façon, votre capital est remboursé plus rapidement et vous payez moins d’intérêts. 

 

  • Si les taux augmentent, une part plus importante de votre versement est attribuée aux intérêts. Comme vos versements restent inchangés, c’est la période d’amortissement qui se trouve alors prolongée puisque le capital est remboursé plus lentement.

 

  • En règle générale et historiquement, les taux variables proposés sont plus bas que les taux fixes.

 

Les taux fixes

L’hypothèque à taux fixe peut quant à elle rassurer un certain nombre d’emprunteurs puisqu’elle offre une plus grande stabilité. Elle crée un sentiment de sécurité car elle permet de fixer le taux d’intérêt pour la durée totale du terme de votre hypothèque. En d’autres mots, cette option vous permet de savoir exactement quelle proportion de votre versement sera attribuée au capital et quelle proportion servira à payer les intérêts. 

 

Cependant, advenant une baisse des taux, vous ne pourrez en profiter pour rembourser plus rapidement votre capital. 

 

Quelle option est la meilleure pour vous ?

L’hypothèque à taux variable est un excellent choix pour vous si :

  • Votre budget vous permet de tolérer une certaine fluctuation du taux d’intérêt.

 

  • Le fait de détenir un terme à taux variable ne vous procure pas d’inquiétude quant à une possible hausse de taux.

 

  • À long terme, vous percevez la fluctuation des taux comme un potentiel d’économies d’intérêts. 

 

  • Vous acceptez la possibilité que votre période d’amortissement soit prolongée dans le cas où le taux d’intérêt serait à la hausse. 

 

L’hypothèque à taux fixe est un excellent choix pour vous si :

  • Vous préférez la tranquillité d’esprit que vous procure un taux garanti, qui restera inchangé pour toute la durée du terme de votre hypothèque, même si cela implique que le taux d’intérêt payé pourrait être plus élevé que l’option à taux variable. 

 

Comme personne ne peut prédire l’avenir et la fluctuation des taux, le mieux est de discuter de votre situation personnelle avec votre conseiller en finances personnelles de la Caisse de Gatineau. Il sera en bonne position pour répondre à vos questions et vous guider dans le choix de la meilleure option pour vous.