Pas de commentaire

Ce projet d’envergure vous fait de l’œil depuis un moment et vous êtes enfin prêt à faire le grand saut vous menant au titre de propriétaire. L’achat d’une première propriété est un événement important qui comporte plusieurs étapes clés afin d’optimiser les chances de succès et d’éviter bien des embûches. Voici les grandes lignes pouvant vous guider dans le processus vous menant à l’acquisition de votre domicile. À tous moments, vous pouvez en toute confiance demander l’aide de votre conseiller de la Caisse de Gatineau qui saura vous répondre dans votre meilleur intérêt.

Le budget

Cette étape est cruciale et vous permettra d’établir les balises de votre projet. En évaluant adéquatement vos besoins, votre situation financière à court et à moyen terme ainsi que vos priorités, vous pourriez minimisez les risques d’ennuis financiers quand viendra le temps d’effectuer vos paiements d’hypothèque et des autres frais encourus pour la maison.  

 

C’est aussi à cette étape qu’il est souhaitable d’établir, selon votre budget et la valeur de la maison que vous prévoyez acheter, le montant de votre mise de fond. Celle-ci peut provenir de diverses sources d’épargne comme des certificats de dépôt, des fonds de placement ou d’un REER, par exemple. Plus votre mise de fond sera élevée, moins le montant que vous devrez emprunter le sera et moins vous aurez payé d’intérêts au terme du remboursement de votre hypothèque. Normalement, le minimum requis correspond à 20% du coût d’achat ou de la valeur marchande de la propriété. Toutefois, si vous n’avez pas suffisamment d’argent pour couvrir la mise de fond, vous pourriez obtenir une assurance prêt hypothécaire par l’entremise de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Cette assurance pourrait vous permettre de devenir propriétaire sans disposer d’une mise de fonds de 20 %, selon certaines conditions. 

 

Afin de créer une simulation de votre situation, vous pouvez vous référer à l’outil en ligne MA PREMIÈRE MAISON de Desjardins. 

La préautorisation

Une fois votre budget défini, vous pouvez obtenir une préautorisation pour votre hypothèque. La préautorisation hypothécaire consiste à établir le montant maximal qui pourra vous être consenti pour l’achat de votre maison. Elle certifie votre capacité à acheter et démontre le sérieux de votre démarche auprès des vendeurs et du courtier hypothécaire. 

 

Pour ce faire, vous n’avez qu’à rencontrer votre conseiller Desjardins afin de lui exposer votre projet et votre besoin en financement. La réponse est normalement assez rapide et vous donnera une idée claire de la valeur de la propriété que vous pouvez acheter en fonction de votre capacité d’emprunt et de votre mise de fond. 

 

En pratique, acheter une maison dont la valeur est inférieure à votre capacité maximale d’emprunt est une façon prudente de procéder puisque cela vous laisse une marge de manœuvre financière pour répondre aux imprévus et vous acquitter de vos autres obligations. 

 

Le choix de votre maison

Maintenant que vous avez établi le prix d’achat maximal de votre future  maison, établissez vos critères de sélection à l’aide d’une liste de priorités. 

 

Réfléchissez à l’emplacement de votre maison. Est-ce important pour vous d’être près de votre lieu de travail ? Quels sont les services sur lesquels vous souhaitez pouvoir compter à proximité de votre domicile ? Souhaitez-vous vivre près d’une école, d’une garderie, d’épiceries, de restaurants, d’un hôpital, etc. ? 

En fonction de votre réalité, attardez-vous également aux types de maison  Ainsi, selon votre condition physique, l’âge de vos enfants, votre désir d’intimité, vous pourriez préférer une maison unifamiliale, un condominium ou une maison à revenus, par exemple.

 

Vous devrez également déterminer si vous préférez vous concentrer sur des maisons neuves, des maisons existantes ou encore sur une autoconstruction. 

 

Dans tous les cas, cela vous demandera beaucoup de temps de recherche active. La collaboration d’un courtier immobilier de confiance peut s’avérer une bonne option afin de trouver la maison idéale pour vous.

 

L’offre d’achat

Ça y est ! Vous êtes entré dans une demeure et vous avez ressenti cette sensation unique vous permettant de savoir que c’est LÀ que vous souhaitez bâtir vos prochains souvenirs. Le temps est donc venu de passer à l’offre d’achat. Cette étape permet de lier juridiquement les deux parties. C’est dans ce contrat que vous offrirez au vendeur d’acheter sa propriété,. 

 

Il est possible de trouver des formulaires d’offre d’achat en ligne, mais un notaire ou un courtier immobilier peut tout à fait vous guider dans ce processus légal. 

 

Aux termes d’une période de négociation avec le vendeur vient généralement l’inspection du bâtiment, la preuve du certificat de localisation et, bien entendu, l’obtention du financement hypothécaire. Pour engager votre hypothèque, vous devrez rencontrer votre conseiller Desjardins pour obtenir le prêt qui vous permettra d’acheter votre propriété. 

Le prêt hypothécaire et les assurances

Lors de la sélection de votre prêt hypothécaire, le taux d’intérêt, bien qu’un facteur déterminant, n’est pas le seul aspect à considérer. Pour faire un choix éclairé quant à votre hypothèque, prenez un moment pour établir vos objectifs de remboursement de votre prêt. Par exemple, ces objectifs peuvent être de rembourser votre hypothèque le plus rapidement possible ou d’obtenir le paiement hypothécaire mensuel le plus bas possible afin de conserver le plus de liquidité pour vos autres activités et paiements. Il faut aussi vous demander si vous êtes plus à l’aise avec un taux fixe ou variable et à quel rythme vous souhaitez effectuer vos versement (hebdomadaire, mensuel, etc.).

 

Quant aux assurances, Desjardins offre des produits personnalisés afin de répondre à vos besoins. Au-delà des protections de bases essentielles tels que feu, vol, vandalisme, l’assurance habitation Desjardins, avec sa protection  « tous risques », vous protège également contre la plupart des situations accidentelles causant des dommages à vos biens, même si vous êtes tenu responsable. 

L’acte de vente

Vous avez traversé avec succès les étapes précédentes. Votre offre d’achat a été acceptée par le vendeur. L’inspection était satisfaisante. Vous avez obtenu votre financement hypothécaire. Alors il ne vous reste qu’à vous rendre chez le notaire pour signer l’acte de vente afin de tenir enfin les clés de votre propriété dans vos mains. Avant de vous présenter chez le notaire, assurez-vous qu’il ait en mains tous les documents nécessaires pour procéder au transfert de l’immeuble. Ces documents incluent notamment l’acte d’hypothèque, les reçus de taxes et le certificat de localisation.

 

Avant de devenir officiellement propriétaire, il vous faudra également fournir une preuve d’assurance habitation avec sa date d’entrée en vigueur pour un montant égal ou supérieur à l’hypothèque en place. 

 

Une fois la vérification de tous les documents effectuée par les deux parties et le notaire, vous et le vendeur devrez les signer et vous serez enfin propriétaire de votre maison!

 

N’oubliez pas de vous entourer de personnes de confiance durant tout ce processus qui parfois peut paraître laborieux. Votre conseiller de la Caisse de Gatineau, un courtier immobilier et un notaire seront des personnes très utiles pour franchir les différentes étapes vers l’achat de votre maison. 

 

Pour plus de questions ou pour prendre un rendez-vous avec un conseiller en finances personnelles, vous n’avez qu’à communiquer avec nous !