Caisse de Gatineau - Prêt REER
Caisse de Gatineau Pas de commentaire

Vous souhaitez investir dans votre REER, mais n’avez pas les économies pour cotiser avant la date limite ? Le prêt REER est une solution qui consiste à obtenir un prêt pour cotiser à votre fonds de retraite. Si cette solution paraît facile à réaliser, elle ne convient cependant pas à tous. Avant de prendre une décision, explorons de plus près cette stratégie.

Les avantages et les inconvénients

Grâce au prêt REER, il est possible de planifier votre retraite, même si vous n’avez pas immédiatement les liquidités pour cotiser. Cependant, comme tout prêt, celui-ci doit être remboursé ainsi que les intérêts. Pour cette raison, il est recommandé de discuter de cette stratégie avec un conseiller financier afin de vous assurer qu’un prêt REER est une bonne option pour vous.

Il ne faut pas oublier que, puisqu’il s’agit d’un prêt, celui-ci s’ajoute aux autres dettes, comme l’hypothèque ou le prêt auto.

Par contre, un des avantages du prêt REER se situe au niveau fiscal. En investissant dans vos REER grâce au prêt REER, vous diminuez votre revenu imposable. De cette façon, votre taux d’imposition peut également diminuer, ce qui vous permettrait de payer moins d’impôts ou même d’obtenir un remboursement d’impôts.

Qui peut bénéficier du prêt REER?

Puisqu’un prêt REER demeure un prêt, il doit être utilisé judicieusement. Mais avec de bons conseils et dans le bon contexte, cette stratégie sera bénéfique pour certaines personnes.

Par exemple, pour des personnes bientôt retraitées, il peut être une bonne idée d’opter pour le prêt REER. En empruntant, ils pourront maximiser leurs droits de cotisations inutilisés et diminuer leur revenu imposable, lequel est généralement plus élevé lors de nos dernières années sur le marché du travail.

Le prêt REER peut également être utilisé par les personnes admissibles au Régime d’accession à la propriété (RAP). En effet, si ces dernières prévoient acheter une première maison, elles peuvent ainsi augmenter leur mise de fonds par l’entremise de leur REER.

Quelques conseils supplémentaires pour optimiser votre prêt REER

  • Favorisez un prêt REER que vous pouvez rembourser dans un court délai. Vous pouvez opter pour un prêt d’une durée maximale de 18 mois, mais songez à rembourser votre prêt en 12 mois. Avec un emprunt d’une durée d’un an, vous pourriez renouveler votre stratégie de prêt REER annuellement;
  • Considérez, bien entendu, des paiements mensuels réalistes et faciles à rembourser;
  • Utilisez votre remboursement d’impôt pour amortir une partie de votre prêt REER. Par contre, il peut également être utilisé pour rembourser le solde d’une carte de crédit dont le taux d’intérêt serait plus élevé. Quel que soit votre niveau d’endettement, prioriser la dette ayant le plus haut taux d’intérêt permet d’économiser des frais.

Outre le prêt REER, une autre bonne stratégie pour cotiser à ses REER est l’épargne par versements automatiques. Pour y arriver, faites votre bilan financier afin de mieux connaître vos sources de revenus et vos dépenses et déterminez quelle somme vous pouvez consacrer mensuellement à vos REER.

En prenant en considération votre âge et votre capacité à rembourser, vous pouvez déterminer si le prêt REER est une stratégie gagnante pour vous. Pour des conseils personnalisés, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un de nos conseillers de la Caisse de Gatineau! Ils sont les mieux placés pour vous aider à réaliser vos projets de retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

five × five =